Manuel de théologie pour tous MaBible.net - Faithfuel for you

  • Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille
Home Theologie pour tous Dieu Compléments Les attributs de Dieu

Les attributs de Dieu

Envoyer Imprimer

Les attributs de Dieu

Comme mentionné dans Pour une foi réfléchie, les attributs (traits de personnalité) de Dieu peuvent être répartis en deux grandes catégories.

  • les attributs incommunicables: ce qui n’appartient qu’à Dieu seul, de par sa divinité

  • les attributs communicables: ce que Dieu nous révèle et nous communique, dans une certaine mesure, de lui-même.

Quelques attributs incommunicables

L’infinité

Par le terme d’infinité, nous devons comprendre que Dieu n’est limité en aucune façon, ni dans son être ni dans l’étendue de son rayonnement. L’infinité de Dieu se décline de plusieurs façons distinctes.

  • Elle est a mettre en relation avec l’espace, c’est-à-dire avec l’ensemble de l’univers créé. Dieu est celui qui remplit tout en tout et à qui rien ne peut échapper (1 Rois 8.27; Actes 17.24-28). Dans cette optique, on parle également d’immensité de Dieu. Cela signifie que le Créateur n’est aucunement soumis à des limitations spatiales. Il se trouve présent constamment à chaque point de l’univers avec son être tout entier. Pour paraphraser, nous pourrions dire que Dieu n’est pas dans l’univers, mais que l’univers est en Dieu.

  • Elle est à mettre en relation avec le temps: l’infinité de Dieu s’applique également à la notion d’éternité. Les Ecritures nous affirment que Dieu n’a ni commencement de jours ni fin de vie. (Exode 15.18; Deutéronome 33.27; Psaume 41.13)

  • Elle est à mettre en relation avec sa perfection: c’est l’infinité de la personne de Dieu considéré en lui-même; en Dieu, il y a absence totale d’imperfection. Dans cette perfection sont englobés tous les attributs communicables de Dieu (bonté, sagesse, amour, justice, patience, etc.)

L’unité

L’unité signifie qu’il n’y a qu’un seul Dieu, qui est par essence indivisible. On retrouve cette assertion dans la confession de foi traditionnelle d’Israël: le Shema. «Ecoute, Israël! L’Eternel, notre Dieu, est le seul Eternel» (Deutéronome 6.4).

Il faut comprendre que la révélation néotestamentaire de la Trinité ne dément pas cette affirmation de l’unité de Dieu.

On relève généralement deux nuances dans la définition de l’unité de Dieu:

  • l’unitas singularitaris, la singularité: souligne à la fois l’unité et l’unicité de Dieu. Le fait qu’il est numériquement un et qu’en tant que tel il est unique. Un seul être divin par nature, tout ce qui existe est de lui, par lui, et pour lui (1 Rois 8.601 Corinthiens 8.61 Timothée 2.5; Deutéronome 6.4)

  • l’unitas simplicitatis: la simplicité: exprime l’unité intérieure et qualitative de l’être divin, libre de toute division, de tout mélange hétérogène. Cela ne signifie pas que Dieu n’est susceptible d’aucune division, mais que Dieu n’est pas composé de trois parties qui seraient les trois personnes de la Trinité, que l’essence de ses perfections n’est pas distincte. Dieu est Esprit (Jean 4.24). La simplicité de Dieu souligne qu’il existe par lui-même, elle découle donc de son aséité qui atteste que Dieu se suffit à lui-même.

La souveraineté

Dieu a tout pouvoir dans le ciel et sur la terre. Il est revêtu de l’autorité absolue sur l’ensemble de sa création. Par sa souveraineté, Dieu également maintient toutes choses, et tout lui est subordonné (Genèse 14.19; Deutéronome 10.14; Luc 1.53; Actes 17.24-26; Apocalypse 19.6)

La pleine connaissance

Dieu possède une connaissance absolue de tout ce qui a existé, existe et existera; la connaissance de Dieu est donc une connaissance infinie (omniscience). Au contraire des êtres humains, qui ne peuvent observer que les choses extérieures et possèdent une connaissance limitée, Dieu pénètre et voit jusqu’au plus profond des pensées humaines (1 Samuel 16.7; Hébreux 4.13).

Quelques attributs communicables

La véracité

La Bible inclut sous ce mot plusieurs idées comme la vérité, la fidélité, par exemple. Cela veut dire que les Ecritures présentent un Dieu parfaitement digne de confiance; il est la source absolue de toute vérité dans tous les domaines de l’existence. La confiance en la véracité de Dieu est une chose très importante pour le chrétien. C’est effectivement sur la certitude inébranlable que Dieu ne ment pas et qu’il est digne de toute confiance que l’on entre pleinement dans l’héritage de Dieu pour ses enfants.

La compassion

La compassion, ou la miséricorde, est liée à un autre attribut qu’on appelle la bonté. On peut définir la compassion de Dieu comme la bonté de Dieu manifestée envers les personnes qui se trouvent dans la détresse, sans que les mérites de celles-ci ne puissent être mis en avant. Il faut cependant souligner que la compassion de Dieu s’exerce toujours en harmonie avec sa justice qui considère les mérites expiatoires de Jésus-Christ.

La liberté

La liberté de Dieu signifie qu’il totalement indépendant de ses créatures et de sa création. Dieu n’a aucune obligation envers l’une et l’autre, mais, dans sa grâce et dans sa souveraineté, il décide pourtant de le faire librement (Job 9.15-16). Cela signifie qu’il ne nous est redevable de rien (Job 41.1).

La patience

C’est encore un aspect de la bonté de Dieu. En raison de sa patience, Dieu supporte ceux qui s’opposent à lui. Dans sa patience, il repousse le jugement que mérite l’homme refusant de se repentir (Psaume 86.15; Romains 2.4; 9.22).