Manuel de théologie pour tous MaBible.net - Faithfuel for you

  • Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille

Les noms de Dieu

Envoyer Imprimer

Les noms de Dieu

Dans Pour une foi réfléchie sont mentionnés quelques noms sous lesquels Dieu se présente à nous. Les noms de Dieu représentent toujours une autorévélation de sa personne. Il est important de comprendre qu’il demeurera toujours incompréhensible pour les créatures que nous sommes. Mais, par les différents noms qu’il se donne lui-même, il s’abaisse à communiquer avec nous par un langage qui nous est compréhensible. On parle de langage «anthropomorphique» lorsque Dieu emploie des images, des mots ou des concepts que l’homme est capable d’appréhender, afin que nous puissions saisir quelque chose de sa nature.

1. Quelques noms de Dieu dans l’Ancien Testament

Shaddaï ou El-Shaddaï

= «Dieu tout-puissant», d’après la traduction latine (Genèse 17.1; Exode 6.2)

Par ce nom, Dieu se révèle comme le Dieu qui a tout pouvoir dans le ciel et sur la terre. Bien que ce nom révèle la toute-puissance de Dieu, nous ne devons pas le comprendre dans une perspective engendrant de la peur, mais plutôt dans une optique de bienveillance.

YHWH Tsebaot

= littéralement «l’Eternel des armées», traduit dans la Segond 21 «l’Eternel, le maître de l’univers» (1 Samuel 1.3; Esaïe 31.5; 54.5)

Dieu se présente ainsi comme le Dieu qui combat, et qui protège ainsi son peuple. Mais nous ne devons pas, pour autant, le comprendre comme un Dieu de la guerre, comme Mars ou Arès dans les mythologies romaine et grecque. L’Eternel des armées désignerait Dieu plutôt comme un roi de gloire, entouré des myriades d’anges célestes et de tout l’univers, dont les éléments peuvent être comparés à des armées, en raison de l’ordre qui les caractérise.

El-Elohé-Israël

= «Dieu d’Israël» (Genèse 33.20)

Dieu est le Dieu de tous ceux qui l’acceptent comme tel. Néanmoins, dans le cadre de ce que l’on appelle la «révélation progressive», il se présente comme étant le Dieu d’Israël, Dieu d’Abraham, d’Isaac et de Jacob. Il a choisi de se révéler dans l’histoire au sein d’un peuple particulier, appelé à le faire connaître aux autres.

YHWH Rapha (ou Ropheka)

= «l’Eternel qui guérit» (ou te guérit, Exode 15.25-26)

La guérison dans la Bible couvre des domaines différents, ceux de l’âme et du corps. L’Eternel invitait les Israélites à reconnaître que c’était lui qui les guérissait, et personne d’autre. C’était lui qui leur accordait la santé.

YHWH Nissi

= «l’Eternel mon étendard» (Exode 17.8-15)

Dieu est celui qui se présente comme étant l’étendard, la bannière de celui pour qui le peuple de Dieu se bat et pour qui Dieu se bat.

YHWH Ro’i

= «l’Eternel mon berger» (Psaume 23.1)

Cette présentation de Dieu en tant que berger véhicule en soi un nombre considérable de qualités appartenant au Seigneur. L’image du berger suscite des pensées telles que la protection, la nourriture, les soins, la conduite, etc.

YHWH Shammah

= «l’Eternel est là» (Ezéchiel 48.35)

Souligne l’omniprésence de Dieu, le fait qu’il est partout présent.

YHWH Hossénou

= «l’Eternel notre créateur» (Psaume 95.6)

Affirme que la source de toute vie est en Dieu.

YHWH Mekkaddishkem

= «l’Eternel qui vous sanctifie» (Exode 31.13; Lévitique 20.8; 21.8; 22.32; Ezéchiel 30.12)

Présente Dieu comme source de toute sainteté et comme la finalité de toute sainteté.

El-Chaï

= «Dieu vivant» (Josué 3.10)

Dieu se présente comme celui qui est vivant de toute éternité et pour toute éternité. C’est donc un Dieu qui agit en pratique.

El-Qanna

= «Dieu jaloux» (Exode 20.5)

Dans le langage d’aujourd’hui, nous associons naturellement la jalousie à de l’envie. Mais le Dieu jaloux révélé dans la Bible n’a rien à voir avec la conception que nous en avons généralement. La jalousie de Dieu se rapporte à son amour pour les hommes. Le comble de la jalousie de Dieu se trouve manifesté dans le fait qu’il a donné son Fils unique. La jalousie de Dieu va également dans le sens où il nous appelle à l’aimer en retour et à nous détourner de tout ce qui pourrait nous éloigner de Lui.

2. Quelques noms de Dieu dans le Nouveau Testament

Emmanuel

= «Dieu avec nous» (Matthieu 1.23)

C’est évidemment une présentation de Dieu fait homme, incarné en Jésus-Christ.

Jésus

= «l’Eternel est salut» (Matthieu 1.21)

C’est le nom qui est au-dessus de tous les noms. Le seul nom par lequel les hommes peuvent être sauvés. Ce nom représente le dernier nom de Dieu dans la révélation biblique. Il exprime le commencement et la fin de tout. La venue du Christ représente le point culminant du plan de salut de l’humanité.