Manuel de théologie pour tous MaBible.net - Faithfuel for you

  • Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille
Home Theologie pour tous L'Eglise Extraits à méditer

Extraits à méditer

Envoyer Imprimer

Parlons de l’Eglise: extraits à méditer

Parfois, une phrase ou une affirmation suffit pour nous interpeller, nous faire réfléchir. Voici quelques extraits choisis de la section sur l’Eglise dans Pour une foi réfléchie.

  • Dieu prend l’individu très au sérieux et fait de lui un être responsable qui doit rendre compte de ses actes.

  • Le chrétien est constitué aussi bien par sa relation avec Dieu que par ses relations avec d’autres chrétiens.

  • Jésus meurt pour que l’Eglise puisse exister.

  • Aucune dénomination chrétienne ne réunit à elle seule l’Eglise universelle.

  • L’Eglise n’est pas le remplacement pur et simple d’Israël, mais elle est Israël purifié et élargi.

  • Ce qui unit les chrétiens les uns aux autres et fait d’eux un corps, c’est leur foi commune en Jésus-Christ mort et ressuscité, ainsi que l’expérience du don de l’Esprit.

  • L’Eglise est apostolique dans la mesure où elle est fondée sur le témoignage des apôtres.

  • Toute bonne musique ecclésiale devrait être l’expression vivante et sensible de la spiritualité.

  • C’est la qualité, avec le travail qu’elle exige, qui convient au service du Seigneur, plutôt que la superficialité paresseuse.

  • L’Eglise n’invente pas sa foi. Elle la reçoit.

  • L’Eglise, c’est un «vivre-ensemble», c’est un «être-ensemble».

  • L’Eglise est appelée à être un rempart contre toutes les solitudes.

  • Dieu prend plaisir à voir ses enfants réunis pour lui rendre un culte, l’adorer, le célébrer, le louer.

  • L’Eglise est une «christocratie»: c’est le Christ qui détient l’autorité sur son Eglise.

  • L’Eglise locale est pleinement Eglise, même si elle ne l’est pas seule.

  • Le baptême est un acte individuel, mais qui a une forte dimension ecclésiale.

  • En participant à la cène, nous proclamons donc que c’est le Seigneur qui nous unit.

  • Les chrétiens, en prenant la cène, expriment que leur communion avec le Christ mort et ressuscité pour eux est actuelle: ce n’est pas avec le Christ d’autrefois qu’ils sont en communion, mais avec le Christ aujourd’hui.

  • Les chrétiens ne sont pas amis des valeurs de ce monde, mais ils sont amis de ce monde comme humanité dont ils partagent les malheurs et les bonheurs.

  • Les chrétiens sont appelés à agir pour la justice, mais par la paix.