Manuel de théologie pour tous MaBible.net - Faithfuel for you

  • Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille

Extraits à méditer

Envoyer Imprimer

Parlons du monde invisible: extraits à méditer

Parfois, une phrase ou une affirmation suffit pour nous interpeller, nous faire réfléchir. Voici quelques extraits choisis de la section sur le monde invisible dans Pour une foi réfléchie.

  • Il n’est pas rare de rencontrer des personnes qui ne sont pas sûres de l’existence de Dieu mais n’ont aucun doute sur celle des anges. La spiritualité angélique tend à remplacer, chez certains, la foi en Dieu.

  • Dans la perspective biblique, les prières s’adressent à Dieu. Il n’y a qu’un médiateur entre Dieu et les hommes: Jésus-Christ.

  • Il n’est pas question, dans l’Ecriture, d’une présence permanente d’un ange qui guiderait le croyant. Ce rôle est dévolu à l’Esprit saint.

  • La Bible affirme clairement l’existence d’êtres personnels malfaisants qui s’opposent constamment au projet de Dieu pour le monde et incitent les êtres humains à la révolte contre leur créateur.

  • Celui que les religions et les peuples voisins représentent comme un rival de la divinité suprême, la Bible le décrit comme une créature rebelle et le réduit au statut d’instrument du Seigneur, dont l’action est subordonnée à la permission divine.

  • Satan et les démons ne doivent faire l’objet ni d’une attention excessive ni d’une quelconque fascination auprès des croyants.

  • Les auteurs bibliques ne s’intéressent pas aux esprits mauvais pour eux-mêmes; ils s’attachent surtout à mettre en lumière la victoire du Christ sur eux.

  • Dieu n’a pas créé les anges mauvais dans l’état dans lequel ils sont aujourd’hui: ils le sont devenus.

  • Satan ne peut faire que ce que Dieu l’autorise à faire.

  • L’avenir n’existe pas, ou plutôt il n’existe que dans le projet de Dieu.

  • Malgré son péché, le monde reste le monde de Dieu.

  • La présentation du diable comme le tentateur suggère qu'il n’agit pas dans la vie d’un individu sans permission (explicite ou implicite) de ce dernier.

  • Il semble que le diable et les démons intensifient leur activité à certaines périodes de l’histoire du salut, notamment par des phénomènes de démonisation.

  • Nos péchés peuvent être comme des «portes ouvertes» qui donnent à Satan une occasion d’exercer son influence dans notre vie.

  • Ce que les démons visent, c’est la destruction de l’image de Dieu en l’homme.

  • Le nom de Jésus n’est pas utilisé de manière ritualiste: il faut comprendre que le Seigneur est la puissance et l’autorité par laquelle ses disciples peuvent chasser des démons.

  • Une foi chrétienne correctement comprise et vécue, peut réellement combler les besoins spirituels de l’individu.

  • La divination trahit un manque de foi dans le Seigneur: on devient dépendant de l’horoscope, d’une voyante, etc. On ne fait plus confiance au Dieu de l’avenir.