Manuel de théologie pour tous MaBible.net - Faithfuel for you

  • Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille

Extraits à méditer

Envoyer Imprimer

Parlons du Saint-Esprit: extraits à méditer

Parfois, une phrase ou une affirmation suffit pour nous interpeller, nous faire réfléchir. Voici quelques extraits choisis de la section sur le Saint-Esprit dans Pour une foi réfléchie.

  • Il serait faux de prétendre qu’avant l’apparition des mouvements pentecôtistes et charismatiques les chrétiens se seraient complètement désintéressés du Saint-Esprit.

  • Le manque de considération de l’Esprit conduit progressivement à un certain oubli de sa personne.

  • On ne dispose pas du Saint-Esprit, car il est souverainement libre.

  • Du côté du protestantisme évangélique, on peut dire que l’intérêt pour l’Esprit a toujours été très vif à cause, d’une part, de l’accent sur la conversion, la régénération et la sanctification qui caractérise ce mouvement et, d’autre part, de sa compréhension «professante» de l’Eglise, composée de personnes régénérées par l’Esprit saint.

  • Dieu envoie son Esprit pour accomplir ses plans.

  • Au fur et à mesure que la révélation progresse, la compréhension des auteurs bibliques à propos de l’Esprit s’approfondit et se précise.

  • Dans les manuscrits les plus anciens, les lettres sont toutes en majuscules. On ne peut donc parfois pas savoir s’il s’agit de l’Esprit de Dieu (généralement avec un E majuscule en français) ou de l’esprit de l’homme (avec un e minuscule).

  • Ce que le Saint-Esprit dit, Dieu le dit.

  • L’Esprit étant Dieu, on peut légitimement le prier et l’adorer. Cependant, l’Esprit est plutôt Dieu (habitant dans notre cœur) qui nous aide à prier.

  • Comme le Père et le Fils, l’Esprit peut dire «je», et il possède en commun avec le Père et le Fils la nature divine.

  • A peu près tout l’enseignement biblique sur l’œuvre de l’Esprit saint soit pointe vers la Pentecôte comme un événement futur, soit au contraire, renvoie à elle comme un événement fondateur.

  • Dieu ne donne pas son Esprit avec parcimonie: il en abreuve les bénéficiaires.

  • La Pentecôte, c’est la naissance du nouveau peuple de Dieu.

  • C’est le souci de l’unité de la foi qui anime le Seigneur et les apôtres.

  • Recevoir le Saint-Esprit, c’est aussi être intégré dans le corps du Christ. Le but de Dieu, c’est de créer une humanité nouvelle: l’Eglise.

  • Il faut apprendre à s’attendre à Dieu et à vivre la réalité de l’Esprit dans la vie quotidienne (et ne pas la remplacer par l’assurance d’avoir la bonne doctrine).

  • Les apôtres sont, dans le Nouveau Testament, l’équivalent des prophètes de l’Ancien Testament.

  • Un trait paraît spécifique au prophète: il (ou elle) est celui (ou celle) qui montre l’actualité de la Parole de Dieu pour une communauté (ou un individu donné).

  • Le peuple de Dieu parle dorénavant toutes les langues! C’est la grande nouveauté de la nouvelle alliance.