Pour une foi réfléchie

  • Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille

Une folie renversante

Envoyer Imprimer

Gros plan

Une folie renversante

Ce n’est pas seulement pour les Juifs que la crucifixion est scandaleuse; les musulmans ne peuvent pas admettre que Jésus ait été crucifié. Pourquoi? Parce qu’ils ne peuvent pas concevoir qu’un prophète – c’est ce que Jésus est, à leurs yeux – meure d’une mort aussi cruelle. Pour eux, Allah accorde le succès à tous ses prophètes, et il ne consentirait jamais à ce que l’un d’eux subisse la honte d’une crucifixion. Un seul passage est consacré à cet événement, dans le Coran (sourate 4.157-158):

«…et à cause de leur parole [la parole des Juifs]: ‘Nous avons vraiment tué le Christ, Jésus, fils de Marie, le Messager d’Allah’… Or, ils ne l’ont ni tué ni crucifié; mais ce n’était qu’un faux-semblant! Et ceux qui ont discuté sur son sujet sont vraiment dans l’incertitude: ils n’en ont aucune connaissance certaine, ils ne font que suivre des conjectures et ils ne l’ont certainement pas tué. Mais Allah l’a élevé vers Lui. Et Allah est Puissant et Sage.»

Voici quelques-unes des explications alternatives avancées:

  • Personne n’a été crucifié. Les Juifs ont eu une «illusion»; il n’y a pas eu de crucifixion.
  • Jésus a été crucifié, mais il n’est pas mort, contrairement à ce qu’ont cru les Juifs et les Romains. Il est revenu à lui dans le tombeau et s’est ensuite enfui. Tous auraient été trompés. On parle de «théorie de la pâmoison». Elle a été reprise aux 18e et 19e siècles par des théologiens rationalistes+ en Europe. Les ahmadiyyas (mouvement islamique indien) pensent avoir retrouvé la tombe du Christ au Cachemire, en Inde.
  • Une autre personne a été crucifiée à la place de Jésus: Allah a trompé les gens et Jésus a été élevé au ciel, vivant. On ne sait pas qui a pris sa place et il existe plusieurs versions à ce sujet (notamment Judas). C’est aujourd’hui la théorie la plus répandue.
Christianisme Judaïsme Islam (Coran)
Jésus est le Messie, le Fils de Dieu, et il est mort sur la croix, mais il est ressuscité trois jours plus tard. Jésus n’était pas le Messie; il est mort sur la croix. Il n’est pas ressuscité. Jésus était le Messie, un prophète, mais pas le Fils de Dieu, et il n'est pas mort sur la croix. Il n'est donc pas ressuscité non plus.

Il ne fait aucun doute que la mort de Christ sur la croix, avec la résurrection qui a suivi, constitue l’élément central de la foi chrétienne. Les trois monothéismes peuvent donc difficilement être conciliés.