Pour une foi réfléchie

  • Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille
Home Theologie pour tous Le salut Foire aux questions Qu'est-ce qui nous assure que nous n'avons pas à mener une guerre sainte?

Qu’est-ce qui nous assure que nous n’avons pas à mener une guerre sainte contre les non-chrétiens?

Envoyer Imprimer

FAQ Qu’est-ce qui nous assure que nous n’avons pas à mener une guerre sainte contre les non-chrétiens?

Jésus s’est toujours opposé à toute forme de violence. Il a enseigné à tendre l’autre joue, quand on vous frappe (Matthieu 5.39), et a empêché ses disciples de recourir à la violence (Luc 9.54-56). Quand il affirme qu’il n’est «pas venu apporter la paix mais l’épée» (Matthieu 10.34), cela ne veut pas dire qu’il souhaite la guerre. Il veut simplement dire que son message ne fera pas l’unanimité, qu’il va créer des dissensions entre ceux qui croient en lui et ceux qui ne croient pas.

Les croisades et les guerres de religion ont beaucoup discrédité le message du christianisme. Heureusement, des chrétiens de la réforme radicale, au 16e siècle (comme Menno Simmons), ont montré l’importance de vivre suivant l’enseignement de Jésus dans le sermon sur la montagne (Matthieu 5–7). D’autres chrétiens comme les quakers ou comme le pasteur baptiste Martin Luther King ont aussi milité pour la paix et la non-violence. Aujourd’hui, la notion de «guerre sainte» fait encore malheureusement de nombreux ravages dans le monde. Même si beaucoup, autour d’eux, prônent la violence, les chrétiens doivent tenir ferme dans leur témoignage d’amour et de non-violence.

«L’obscurité ne peut pas chasser l’obscurité; seule la lumière le peut. La haine ne peut pas chasser la haine; seul l’amour le peut.» Martin Luther King, Extrait du Wall Street Journal – 13 novembre 1962

Lorsque l’apôtre Paul parle de manière métaphorique de la guerre que les chrétiens ont à livrer, il précise que les armes dont ils doivent se servir ne sont pas charnelles ou humaines: «Si en effet nous vivons dans la réalité humaine, nous ne combattons pas de façon purement humaine. En effet, les armes avec lesquelles nous combattons ne sont pas humaines, mais elles sont puissantes, grâce à Dieu, pour renverser des forteresses. Nous renversons les raisonnements et tout obstacle qui s’élève avec orgueil contre la connaissance de Dieu, et nous faisons toute pensée prisonnière pour qu’elle obéisse à Christ» (2 Corinthiens 10.3-5).

L’Evangile est un message auquel l’être humain est invité à répondre en être responsable, en y adhérant de tout coeur. Toute démarche qui chercherait à lui imposer une manière précise de réagir déboucherait sur un accord de pure façade et serait un non-sens.